Collection de bibliophilie, littérature et arts graphiques

Accueil > Livre > Musée des Arts et Métiers du Livre > Collection de bibliophilie, littérature et arts graphiques

Fonds de bibliophilie constitué durant de longues années par l’imprimeur et bibliophile Gustave-Arthur Dassonville (1913-1998), l’acquisition de ce fonds a été réalisée en 2004 par l’Association Montolieu Village du livre et des Arts grâce à Ginette Litt-Dassonville, Jacques Audebert et à la contribution des adhérent.e.s de l’association et des institutions suivantes : La communauté Européenne (Leader +), l’État et la préfecture de l’Aude, la Drac, la Région Languedoc-Roussillon, le Conseil Général de l’Aude, le Pays Carcassonnais, la Communauté de Communes du Cabardès au Canal du Midi et la Mairie de Montolieu.

Poète, imprimeur et typographe, c’est en recevant les exemplaires de Les Roses sous la Bruine, sa première publication, que François Bernouard (1884-1949) se promit de ne plus faire confiance aux imprimeurs contemporains et s’employa, notamment à travers la publication de plaquettes, ses premiers amours, à déployer la force signifiante des règles de mise en page et de la typographie.

En 1909, il crée sa maison d’édition, « A la Belle Edition », qui changera de nom au gré des publications : « François Bernouard », « Typographie François Bernouard » et « A Schéhérazade ».

Ainsi même si la rose, « marque » dessinée par Paul Iribe est constante sur les couvertures des titres du catalogue, il faut reconnaître qu’entre les jeux malicieux d’identités de François Bernouard lui-même et les copies ou faux qui sont présents sur le marché, le travail de recensement et de collecte de Gustave-Arthur Dassonville a un goût de quête.

A la croisée du livre de décoration -le livre en tant qu’objet d’art décoratif qui doit s’harmoniser à un intérieur- et du livre pauvre -ne répondant pas aux critères de la bibliophilie- François Bernouard initie un nouveau type d’édition : le livre de création. Son goût pour les incunables et les polices de caractère Baskerville et Elzévir sont le point de départ d’expérimentations typographiques innovantes (couleurs du texte, jeux avec les blancs et les pleins, dialogues scénarisés entre les planches et les textes).

Sources :

François Bernouard Poète, typographe, imprimeur, éditeur, libraire, Claire Giovanangeli-Taoussi, Association Montolieu Village du Livre et des Arts, 2009. (catalogue de la collection)

François Bernouard, L’éditeur à la rose, architecte (d’intérieur) du livre, Sophie Lesiewicz, in Les Architectes du livre, ouvrage dirigé par Anne-Christine Royère et Julien Schuh, 2021.